Marathon de Bâle, une équipe improvisée à l’initiative de David.

Ce samedi 09 juin se déroulait la nouvelle édition du Marathon de Bâle. Un départ du Rowing Club de Mulhouse à 7h pour un début de manifestation à 8h30 sur l’eau au club Blau Weiss de Bâle.IMG_20180609_080652

L’endroit est sympathique et l’aménagement voisin pour le café d’accueil original.IMG_20180609_081249

Les trois boucles de 14km prévues sur le bassin de Birsfelden permettait à ceux qui le souhaitaient de réaliser un parcours de 42km. Le président à la nage, la responsable développement au 2, un initiateur fraîchement formé au 3 et David notre déficient visuel  au 4, tous gonflés à bloc pour le départ.IMG_20180609_101147

Deux semaines après sa participation à la Vogalonga David Beglet aurait souhaité se contenter d’une petite distance de 14 km.

C’était compter sans Aurélia Gerber, Pascal Chalus, Bruno Duverger et Jean-Pierre Talamona qui composaient l’équipage et qui avaient en tête d’aller un peu au delà de 21 voir 28 km.

En forme après la première boucle de 14 km l’équipage a donc décidé de pousser jusqu’à 28 km mais pas plus car Jean-Pierre devait pouvoir être de retour au RCM à 14h pour encadrer les jeunes, tout en prenant le temps de faire honneur au barbecue et aux salades préparés au club de Grenzach sur la rive Allemande du Rhin.

 

Après un excellent repas il restait 3 km de rame pour digérer et un démontage de bateau plus chargement de remorque ultra rapide pour être à l’heure pour la séance des jeunes au Rowing Club de Mulhouse.

Un très beau Marathon qui a permis à certains de nos rameurs de découvrir ce qu’était de ramer sur un fleuve avec un courant fort et des bateaux de plaisance ! De quoi apprécier la sérénité de notre superbe canal !

Publicités
Publié dans LA VIE DU RCM, PROGRAMME 2018 | Laisser un commentaire

Le Rowing Club de Mulhouse à la « Journée de Masse 2018 »

Le WE du 26 et du 27 mai c’est déroulée la traditionnelle régate de Mantes la Jolie en Ile de France.

Elle regroupait un très grand nombre de rameurs et rameuses de toutes les catégories et venus de toute la France.IMG_20180527_123745

Le Rowing Club de Mulhouse avait choisi d’engager trois équipages:

  • Léontine Fouquet en skiff J14F
  • Emma Brendle et Laurène Fouquet et 2xJ18F
  • Aurélia Gerber et Jean-Pierre Talamona en 2xMV

Les compétitions se sont étalées sur deux journées marquée par une météo annoncée instable et orageuse.

C’est Léontine qui débutait les hostilités en prenant dès le départ la tête de sa manche éliminatoire avec sa concurrente des Régates Rémoises Jeanne Sellier. Dans les derniers 100 mètres Léontine a profité de sa puissance pour prendre deux longueurs d’avance à sa rivale.

Léontine avait donc gagné sa place pour la finale A qui s’annonçait bien: avec le meilleur chrono de la catégorie elle devance ses 27 concurrentes avec 3 secondes d’avance sur sa concurrente Jeanne Sellier.

En fin d’après midi, dès le début de la finale les choses sont claires, grâce à une fausse pelle de sa concurrente de Reims qui l’immobilise  plus de dix secondes, Léontine se retrouve seule en tête de la course dès le départ, elle n’a plus qu’à contrôler ces adversaires pour s’assurer la victoire de cette finale A.

Elle franchi la ligne d’arrivée avec 9 secondes d’avance sur Meaux et sur Reims qui a effectué une superbe remontée après son incident de début de parcours.IMG_8405

Jean-Pierre a toutefois choisi de tempérer vertement cette victoire, un parcours facilité par la fausse manœuvre la rameuse Rémoise, un parcours dans les bouées qui aurait pu valoir une disqualification, un parcours marqué par la déconcentration et une tête tournée en permanence pour rechercher la ligne d’arrivée : le manque d’expérience rends cette belle médaille d’or bien fragile !

Le dimanche matin, c’est au tour de Laurène et d’Emma d’entrer en lice, avec 21 équipages engagés dans ce 2x J18F la concurrence allait être rude !img_8416.jpg

Lors de l’éliminatoire, après un très beau parcours, Laurène et Emma prennent la troisième place au classement général à quatre secondes de Mantes la Jolie et à trois secondes d’une mixte Rouen / Le Havre. Elles ont donc le deuxième chrono « club » les équipes mixtes « inter club » ne pouvant prétendre participer aux Championnats de France.

En finale A, Laurène et Emma prennent un excellent départ, le premier 1.000m est parcouru « au train » avec une ramerie très propre et sans accros, dans la deuxième partie du parcours Laurène, comme à son habitude, augmente le train pour passer puis distancer les concurrentes qui n’auront pas leur place sur le podium. Dans le dernier 500m Laurène et Emma attaquent leurs concurrentes de Mantes la Jolie et la mixte Rouen / Le Havre.

A l’arrivée elles prennent une excellente 3ème place en finale A à seulement 2 secondes de Mantes la Jolie et 1 dixième de seconde de la mixte de Rouen / Le Havre, elle terminent donc 2 ème bateau de club de cette régate, une résultat très encourageant pour un bateau fraîchement constitué !

En début d’après midi les séries masters étaient lancée, c’était au tour d’Aurélia et de Jean-Pierre d’effectuer leurs parcours.

Lors des éliminatoires après un parcours facile et sans accro le 2xMV de Mulhouse prends la seconde place de son éliminatoire, 2 secondes derrière leurs habituels concurrents d’Anger avec également le 2ème meilleur chrono de l’ensemble des manches.

Il y a de la réserve, les chronos sont bons, la finale A s’annonce bien.

A 18h au départ de la finale tout semble bien. Le départ est donné et réussi mais l’ensemble des concurrents est parti très vite comme bien souvent dans les catégories Masters. le bateau Mulhouse prends son train et effectue un bon premier 500m mais les concurrents sont tous toujours devant, malgré une augmentation de la puissance dans le deuxième 500m rien n’y fait, Jean-Pierre et Aurélia passent la ligne d’arrivée en 5 ème position sans avoir réussi à réduire l’écart avec leurs adversaires.33735994_668084193583401_8388770323993985024_o.jpg

En résumé une belle journée:

  • Trois équipes en finale A sur cette grosse régate.
  • Un excellent résultat pour l’une des premières sorties du double Laurène Emma avec des améliorations à apporter sur les inversions attaque / dégagé.
  • Une confirmation de fort potentiel de Léontine qui doit toutefois améliorer sa gestion de la course.
  • Une confirmation du potentiel de Jean-Pierre et Aurélia mais également à stabiliser à cadence de course.

Du travail en perspective avant les prochaines échéances du juin !

Publié dans Compétitions 2018, LA VIE DU RCM | Laisser un commentaire

Vogalonga 2018 : bruits, odeurs et sensations à Venise avec David et Victorien.

manifesto-44-vogalonga-2018.jpgPour la Vogalonga 2018 après une première communication interne, seulement un inscrit et de plus il est d’un autre club : Paula Carronda décide d’annuler le déplacement faute de participants potentiels.

C’est compter sans sur la pugnacité et l’énergie de Victorien Candele et David Beglet qui ont eux bien vu passer l’information mais ont attendu de croiser Jean-Pierre Talamona pour lui demander plus de précisions et avoir son avis sur la participation de deux personnes aveugles à un tel événement.

La description leur plaît, ils se passionnent pour l’idée, la cause est entendue ils souhaitent participer à l’aventure !

Il faut compléter l’équipage, à défaut d’inscrits Aurélia Gerber et Jean-Pierre décident d’ajouter cette randonnée au milieu de leur calendrier de compétition déjà chargé pour que ce rêve puisse se réaliser.

Un programme d’entraînement est bâti afin que David, presque débutant avec peu de pratique de notre sport, puisse tenir tout le long de ce parcours dans la lagune de Venise : il n’avait jamais réalisé de sortie de plus de 10 km deux mois avant l’événement et dire qu’il était un peu angoissé à l’idée de parcourir ces 35 km serait un doux euphémisme 😉  Victorien plus expérimenté est également venu se préparer plus régulièrement afin d’améliorer sa technique et sa condition physique.

Les séances de bateaux se sont enchaînées, de l’ergomètre en salle quand le temps était trop mauvais, rien de rassurant aux yeux de David qui réalisait toutes les séances mais avec de belles douleurs et courbatures à chaque fin de séances. Des exercices de préparation à l’embarquement en conditions difficiles ont été réalisés : à Venise la montée en bateau s’effectue soit sur des pontons très hauts avec des passerelles étroites et difficilement praticables, soit les pieds dans l’eau au milieu des rochers couverts d’algues avec un franchissement de digue de 2,5 mètres de haut. Victorien et David ont donc eu droit à un embarquement en yolette sans ponton à 3 mètres du bord 😀

Le vendredi 18 mai c’est le jour du départ, bateau chargé nous prenons la route ! Les embouteillages habituels sont là mais ils se poursuivent après le Gothard résultat 14h de voyage de porte à porte, avec pour finir 1h30 de marche avec les bagages dans Venise les services de Vaporetto étant réduits la nuit. Nous avons donc pu découvrir lors de cette longue marche nocturne que la lourde valise à roulettes de David adorait les loopings et être trainée sur le dos plutôt que de rouler facilement… épuisant à la longue 😦

Le samedi 19 mai journée sur place avec deux objectifs :

  • récupérer les « kits Vogalonga » avec le dossard du bateau et les plans du parcours
  • retourner au parking effectuer le montage et la préparation du bateau

Pendant que David et Victorien découvrent avec surprise le nombre de ponts et de marches incroyable pour eux qu’il y a à Venise, Aurélia et Jean Pierre découvrent les incroyables difficultés du guidage de nos deux compères dans cette ville ou les ruelles et les ponts de franchissement des canaux s’enchaînent sans relâche !!!

Avec une organisation très « italienne » l’atteinte de ces deux uniques objectifs va prendre la journée complète ! Bureaux d’accueils déplacés à une autre adresse sans que l’information soit transmise aux clubs inscrits, lieu de récupération des kits avec une adresse erronée, indications de parcours par les organisateurs non pertinentes : nous avons passé notre journée à errer dans la ville. Le soir après un repas rapide nous nous sommes couchés avec les jambes bien lourdes.

Le dimanche 20 mai réveil à 5 heures : il faut prendre le Vaporetto et rejoindre l’aire d’embarquement avant 7h.

Arrivés sur place au vu de l’embouteillage et de la difficulté d’accéder aux pontons Jean Pierre fixe le cap et choisi l’embarquement avec franchissement de la digue, le passage dans les rochers couverts d’algues et les pieds dans la vase pour la mise à l’eau. Cette manœuvre de portage n’étant pas possible nous avons gentiment demandé et obtenu l’aide de 4 rameurs Anglais qui ont (comme nous) ruiné leurs chaussures après le passage dans la vase collante.

Il est 8h30, première étape à la rame : descendre Il Canal Grande à la rame jusqu’à la Piazza San Marco. Au bout de 35 minutes de slalom entre les Vaporettos (bus) et les Motoscafos (taxis) nous arrivons juste après le coup de canon.

Pendant la première heure, étant partis dans les derniers, nous remontons de nombreux bateaux mettant ainsi les nerfs de Sophie Grain, notre barreuse novice recrutée la veille pour cette délicate mission, à rude épreuve.

Le passage du petit canal de l’île Sant’Erasmo et le chenal qui la longe vont la maintenir sous pression pendant une heure de plus, les bateaux sont serrés, les pelles se touchent et s’entrechoquent, les coques s’effleurent tellement la navigation est dense.

A la sortie du chenal une heure de navigation plus calme pour tous, il n’y a plus autant de bruits, de chocs et de vagues : David et Victorien qui ont pour repères de rythme le bruit des pelles qui plongent dans l’eau ou les sensations de mouvement de l’ensemble de l’équipe bien coordonnée peuvent à nouveau se synchroniser sans un « top » annoncé par Aurélia ou JP à chaque prise d’eau.

Vers 12h pause déjeuner improvisée sur un banc de sable en face de Burano, après un accostage un peu « sauvage » lors duquel David et Aurélia se sont retrouvés assis dans l’eau de la lagune nous avons profité d’un déjeuner improvisé avec les Gorgonzola et Parmigianos  ainsi que quelques rondelles de Salame achetés la veille.

Nous entamons ensuite le long retour vers Burano heureusement aidés par un léger vent « avec ». Malgré sa mousse de coulisse et un épais cuissard de cycliste David commence à souffrir du « mal du randonneur », la coulisse en bois lui semble bien dure et nous l’entendons souffrir. Quelques minutes de pause assis sur un gilet de sauvetage en mousse posé en travers sur les rails de la coulisse lui suffisent toutefois pour repartir.

La traversée de Murano se fait rapidement grâce à la marée montante mais elle génère à nouveau un gros stress pour notre barreuse débutante, le bateau va vite, la marée le pousse parfois vers les berges parfois vers les immense pilotis balisant le chenal mais l’arrivée se rapproche, il est 14h, cela fait déjà 5h30 que nous sommes partis !

Le dernier tronçon de 2.500 mètres nous séparant de l’entrée de Cannaregio est parcouru rapidement, les courbatures et les ampoules sont oubliées, l’objectif fixé deux mois auparavant est atteint: nous avons réussi à aller à Venise, nous avons pu embarquer, le parcours à été bouclé et la ligne d’arrivée franchie !

Les doutes des dernières semaines sont effacés, les imprévus de la veille oubliés, ne reste que le plaisir de l’effort accompli.

Et pendant le voyage du retour nous avons pu repenser aux merveilleuses sensations de cette belle journée, ainsi qu’aux…5 litres d’eaux bus par David tout au long de la journée…  5 litres qui nous ont valu de très nombreuses pauses pipi jusqu’au milieu de la Suisse 😀 😀 😀

 

Publié dans LA VIE DU RCM, PROGRAMME 2018 | Laisser un commentaire

Aviron Santé au Rowing Club de Mulhouse

Dans le cadre de la mise en place de ces créneaux Aviron Santé le Rowing Club Mulhouse poursuit ses investissements spécifiques.

Après l’acquisition de 25 m² de tapis de gymnastique, des sangles et élastiques de musculation douce, de ceintures cardio connectées au compteurs PM5 des ergomètres nous avons reçu cette semaine nos 4 premiers ergomètres Concept 2 modèle E.

Ils ont plus hauts que les modèles D classique permettant ainsi une pratique plus aisée aux personnes:

  • ayant des douleurs articulaires aux genoux,
  • atteintes de faiblesse musculaire, notament des jambes
  • en surpoids

Ils sont installés au club et disponibles en usage spécifique ou standard, les fonctionnalités sont identiques au modèle D

Publié dans LA VIE DU RCM | Laisser un commentaire

Le Rowing Club de Mulhouse à la Régate de Pont à Mousson 13.05.2018

Pendant que certains goûtaient à un café bien chaud à l’abris de la pluie et du vent en raison des intempéries de ce milieu de mois de mai, les compétiteurs bravant la météo exécrable étaient en route pour la régate de Pont A Mousson en Lorraine.

32446758_10216074627921412_4164794937566560256_o

Les courses se sont toutefois déroulées sur un bassin à peu près calme, le léger courant “contre” combiné au vent “avec” donnait une impression de vélocité et de facilité sur le parcours.

img_20180513_154121.jpg

Étaient engagés:

  • Léontine Fouquet en skiff J14F sur 1.000m
  • Laurène Fouquet et Emma Brendle en deux de couple J18F 1.000m et 500m
  • Aurélia Gerber en quatre de couple Masters F 1.000m et 500m sous les couleurs de la Ligue Grand Est
  • Jean-Pierre Talamona en skiff Senior et en deux de couple Master Mixte avec Aurélia Gerber

img_20180513_160324.jpg

Les résultats au fil de la journée:

  • Léontine en 1xFJ14 (skiff féminin âge 14 ans) après avoir pris un départ rapide marque un peu le pas en seconde partie de parcours et termine 4ème sur 20 au classement général. Un beau résultat pondéré par le fait que Léontine finisse à 8 secondes de la première concurrente alors qu’à Gérardmer le mois dernier il n’y avait que 4 secondes d’écart.32525866_10216464930235270_1603816727643160576_o.jpg
  • Jean-Pierre en 1x SH 1.000m passe en troisième position avec trois longueurs de retard après un départ prudent pour finir à la première place avec trois longueurs d’avance sur la ligne d’arrivée.
  • Laurène et Emma en 2xF J18 “s’échauffent” sur le  500m en terminant 2ieme, après un départ plutôt lent qui les plaçait à la 4ème position à mis parcours, elles ont ensuite effectué une très belle remontée dans les 200 derniers mètres profitant de la puissance de leur coup de rame. Sur la distance de 1.000m les choses étant plus sérieuses elles se sont positionnées à la tête de la course dès le départ et n’ont jamais lâché cette place malgré les tentatives et attaques de leurs concurrentes. Félicitation à elles pour cette victoire qui commence à laisser voir le potentiel de leur équipage.32447352_10216465121680056_2285276674280914944_o.jpg
  • Aurélia en 4xF Masters associée à des rameuses de Strasbourg, Nancy et Pont A Mousson réalise deux beaux parcours “d’entraînement” sur 500m et sur 1.000m. Cette équipe termine 3ème de ses manches contre des équipes seniores mais se classe première équipe masters.32313734_10216074633681556_2286131544571510784_n.jpg
  • Aurélia et Jean-Pierre en 2x Masters Mixte avaient décidé de faire un parcours tranquille et technique pour finir la journée, les péniches et les arbitres avaient décidé de ne pas les laisser sereins. Après un premier départ reporté de 15 minutes en raison d’une péniche qui approchait lentement du champ de course alors que les bateaux étaient déjà alignés et prêts à partir.32560004_10216465133560353_3107579653800329216_o.jpgLors du second alignement cinq minutes avant le lancement de la course et alors que deux autres bateaux sont encore absents le double du RC Mulhouse écope d’un avertissement totalement injustifié pour “retard au départ”. Cet avertissement les oblige à un départ lent (un second avertissement pour faux départ entraîne une disqualification) qui les place en dernière position, après un parcours propre et régulier ils terminent à la 3ème place des équipes Masters qu’ils avaient battues le mois précédent à Gérardmer.

Au final cette régate Régionale à rempli sa mission: permettre à nos rameurs d’effectuer des parcours d’entraînement intégrés à leur programme de préparation des championnats de zone et de France qui approchent.img_20180513_161903.jpg

Léontine voit que la régularité à l’entraînement “fait” le résultat en course, Laurène et Emma quand à elles découvrent le potentiel de leur équipe fraîchement constituée, Aurélia et Jean Pierre voient que le travail de fond effectué sur ces deux dernières années paie mais qu’ils manquent de parcours en course pour concrétiser systématiquement une performance.

32491003_10216465186521677_935863598452834304_n.jpg

Publié dans Compétitions 2018, LA VIE DU RCM | Laisser un commentaire

Aviron News Mai 2018

En cliquant sur Aviron News_Mai 2018  retrouvez toute l’actualité du club.
Au plaisir de vous voir au Club!

Aviron News_mai 2018

 

Publié dans Aviron-News mai 2018, LA VIE DU RCM, Non classé | Laisser un commentaire

De l’or et de l’argent à la Coupe de France des Régions pour Laurène Fouquet

Ce weekend du 29 et 30 avril 2018 Laurène Fouquet du Rowing Club de Mulhouse participait à la Coupe de France des Régions sur le bassin de Mantes La Jolie en Île de France.

31674966_990851014417688_5706282700378210304_n

Elle était engagée dans deux équipages sous les couleurs de la Ligue Grand Est d’Aviron: le 8+ J18 F et le 4x J18F .

31588180_990853724417417_2786263911911915520_n.jpg

Rameuse complète Laurène a su tirer son épingle du jeu à la fois en pointe dans le 8+ et en couple dans le 4x.

31664599_990850561084400_8122440467120914432_n.jpg

Le 8+ De la Ligue Grand Est remporte la finale A devant « l’Auvergne Rhône Alpes » et « l’île de France »

31564099_990854541084002_4445222114055684096_n.png

Le 4x remporte la médaille d’argent en Finale A derrière l’Île de France et devant l’Auvergne Rhône Alpes.

31674081_990853737750749_1566673841877417984_n

Encore bravo à toi Laurène d’avoir porté haut les couleurs du Rowing Club de Mulhouse et d’avoir été la seule Alsacienne à ramener deux médailles !

Publié dans Compétitions 2018, LA VIE DU RCM | Laisser un commentaire