Randonnée savoyarde

Voici le récit d’un week-end savoyard concocté par Jacques Herrou.

Perfide et malveillant, comme chacun sait, Jacques avait organisé ce week-end en espérant faire disparaître quelques-uns d’entre nous. Son plan était de nous faire faire de l’aviron de mer à Thonon sur un lac déchaîné, puis d’épuiser les survivants dans une randonnée autour du lac d’Annecy. Nous verrons que ses plans machiavéliques ont heureusement échoué.

Le piège

A peine arrivés à Thonon vendredi soir, il nous entraîne dans un des meilleurs restaurants de la ville pour endormir notre méfiance. Il avait auparavant bien sûr introduit quelques épices empoisonnées dans les plats. Mais, par erreur, ce sont des substances aphrodisiaques qui avaient été utilisées. Christophe en fut la première victime, et Philippe et Eric, qui dormaient dans la même chambre, ont dû le maîtriser toute la nuit !

Une matinée sans vent

Le lendemain, nous nous présentons au Club de Thonon, que Jacques avait soudoyé pour nous recevoir.

thonon-annecy-t-sept-2016-17

Sur le ponton, tout va bien, mais un drame se prépare!

La tempête  espérée par l’organisateur n’était pas au rendez-vous. Le lac Léman s’étendait devant nous sans une ride. Un temps exceptionnel, aux dires de nos amis de Thonon, cela n’arrive que quelques jours par an ! Damned,  pensait Jacques !

thonon-annecy-n-sept-2016-14

Jacques dissimule sa frustration de voir le lac si calme!

Nous partons donc en bateaux de rivière,  huit de couple, ou en quatre,  avec des membres du Club de Thonon. Balade sans soucis sur une eau paisible.

thonon-annecy-n-sept-2016-11

la mise à l’eau du huit de couple

Nous rentrons peu avant midi. Cependant,  Thibaut et Aurélia, partis en double, insouciants, avaient disparu au loin dans une équipée sauvage.C’est là que le plan de Jacques aurait pu réussir.  Aurélia et Thibaut méconnaissaient le risque de voir le vent se lever brutalement sur le lac, soulevant des vagues courtes et brutales, interdisant toute navigation sauf en yoles de mer. Et nous ne les voyions pas revenir malgré l’heure tardive. L’inquiétude montait dans le groupe.  Chacun se relayait, scrutant l’horizon avec des jumelles, dans l’espoir de voir apparaître le double.

thonon-annecy-t-sept-2016-4

Christophe et David scrutent anxieusement l’horizon, mais rien!

thonon-annecy-n-sept-2016-20

La faim nous tenaille malgrés l’angoisse qui nous ronge

Un long moment d’inquiétude

Hélas, rien. Le bateau de sécurité de Thonon, parti à leur recherche, finit par les localiser. Ils sont très éloignés du club. Ce n’est que longtemps après qu’ils apparaissent enfin, ramant désespérément  pour retrouver le ponton du Club. Ils passent même devant nous au large sans nous voir ! Ils arrivent enfin, guidés par un bateau à moteur. (pas de photos, on est occupés à manger, on ne peut pas tout faire).

Rappel de quelques règles de sécurité (là c’est sérieux)

Lors d’une randonnée sur un lieu que l’on découvre,  il est indispensable de définir le périmètre de navigation, surtout si les conditions météorologiques sont incertaines, ou si le parcours amène à croiser des dangers. Pour les rameurs, il est impératif de ne pas trop s’éloigner .

Le stratagème de Jacques aurait pu bien réussir : le vent s’est levé dans l’après midi et nous avons pu constater que les vagues étaient vraiment  méchantes. Les gens de Thonon le savent bien : en un quart d’heure le lac peut devenir innavigable.

Soirée pantagruélique

La première partie du plan de Jacques avait échoué, mais il ne voulait pas s’avouer vaincu. Il pensait encore pouvoir nous épuiser dans la soirée. Après une promenade sur le port de Thonon, il nous emmène à Yvoire, un petit village au bord du lac. Il impose une marche forcée dans les ruelles, nous avançons arc-boutés sous la force du vent, transpercés par l’humidité.

Puis nous nous retrouvons au restaurant pour manger une fondue savoyarde. Les rations sont gigantesques, et nous rentrons nous coucher, plombés par quelques kilos  de fromage de Beaufort et Abondance, arrosés de vin blanc. De quoi annihiler tout espoir de ramer le lendemain.

thonon-annecy-t-sept-2016-50

Thibaut,,en plein effort

Randonnée autour du lac d’ Annecy

Pour finir de nous épuiser, Jacques avait bien sûr prévu de nous faire lever à 5 heures du matin pour partir à Annecy. La révolte a grondé, et ce n’est que vers 6h30 que nous démarrons.

Des yolettes nous attendent, prêtes à être mises à l’eau. Encore une contrariété pour Jacques qui nous avait préparé à monter les portants ! Puis c’est le départ   en ligne de 52 yolettes pour 28 km.

thonon-annecy-n-sept-2016-24

Côté ciel bleu, c’est le RCM

thonon-annecy-n-sept-2016-31

Côté nuages, c’est la yolette de nos amis de Thonon

Il ne restait plus beaucoup d’opportunités à Jacques pour faire finir cette randonnée en catastrophe, d’autant plus que les équipages avaient résisté à la fondue savoyarde, sans troubles digestifs, et que Christophe s’était remis du dîner de vendredi.

thonon-annecy-n-sept-2016-34

Dans une dernière tentative désespérée, Jacques a quand même essayé d’éperonner une autre yolette à l’arrêt, mais rien n’y a fait, ce n’était pas son jour de chance.

A l’arrivée de cette randonnée magnifiquement organisée par le Club d’Annecy, nous prenons une dernière collation avant de partir. Une tartiflette finit de nous achever.

Cerise sur le gâteau, Jacques est appelé sur le podium , on va  lui remettre un prix ! Il a été le premier à nous inscrire pour la randonnée, c’est dire qu’il avait tout calculé depuis longtemps !!

thonon-annecy-n-sept-2016-39

Une récompense bien méritée

Allez, Jacques, on ne t’en veut pas, on a passé un super week-end, on s’en est mis plein derrière la cravate et on a bien ramé sur les lacs. Merci au Club de Thonon qui nous a reçus, et chapeau  au club d’Annecy pour l’organisation de la randonnée.

thonon-annecy-n-sept-2016-44

thonon-annecy-n-sept-2016-52

Tous ont survécu!

Photos: Anne Gnecci

thonon-annecy-n-sept-2016-46

N.B.: Pour ceux qui ne connaissent pas Jacques, ne vous fiez pas à ce portrait !

 

 

 

 

Cet article, publié dans LA VIE DU RCM, Randonnées 2016, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s